RHUMERIE DU CAP VERT L'EMBUSCADE O'BRASIL

O'Brasil - Soirée Musicale Paris
L'embuscade - Bar Restaurant concert
Spécialitées Cap Verdienne

RHUMERIE DU CAP VERT
01 42 80 19 50

 ***nouveau***   ***nouveau***   Bar l'Embuscade   Cap vert   Restaurant   Concerts   Galerie photos   Presse   Plans   Contact 


PRESSE

    TELERAMA: DETOUR PAR LE CAP VERT

    A l’extérieur rien à signaler. De loin, l’Embuscade ressemblerait même à un quelconque lieu de « rade » du quartier Pigalle. Une enseigne indique tout de même que des spécialités cap-verdiennes vous seront servies.
    Pour comprendre, il faut pousser la porte. D’abord, le sourire de Silvino, petite moustache à la Clark Gable, et une petite scène dans un coin avec, sur les murs, une grande carte peinte des îles du Cap-Vert. C’est tout, et pourtant et pourtant ça sent déjà la fête, celle, spontanée, qui surgit de trois fois rien, d’une musique, d’un verre de caïpirina-sans doute la meilleure de Paris-en trop. Silvino n’attend que ça, la fête, les ambiances épicées. Quand tout le monde danse jusqu’à l’aube chez lui, il a toujours le même sourire aux lèvres, heureux ! Ici, tous les musiciens cap-verdiens sont passés au moins une fois, pour un concert improvisé ou pour une visite amicale. Le soir, après ses spectacles, Césaria Evora vient souvent discuter au bar avec Silvino : « »Elle reste avec moi, on cause de la vie, c’est tranquille. » Tranquille tout dépend. A l’Embuscade, tout peut arriver ! Soirée folle ou longue conversation au bar, entre délire et saudade. Tout le Cap-Vert…

     
    THALYSCOPE: L'EMBUSCADE

    J’adore la catchoupa(plat national capverdien), sorte de cassoulet fait de maïs décortiqué, de fèves variées et d’un chou très vert qu’on appelle le coïve. C’est un plat qui s’adapte aux classes sociales. Celle du pauvre peut n’être composée que de maïs, de fèves et d’un bout de chinchard, le poisson le moins cher au Cap-Vert. Celle des riches accumule toutes sortes de viandes, poulet, porc, bœuf…
    Pour ma part, je préfère le guizado, catchoupa de la veille qu’on fait revenir avec des œufs, des oignons, du chorizo. Pas plus tard qu’hier soir, j’ai mangé du guizado à L’Embuscade, chez mon copain Silvino, qui fait aussi très bien le poulet braisé. Avec des bananes frites et de la salade, c’est délicieux ! Dans son bar aux lumières tamisées, on peut dîner jusqu’à pas d’heure. On y rencontre des journalistes, des musiciens, des artistes. Silvino, auparavant DJ dans des bars brésiliens, est originaire de Sao Vicente, mon île. C’est un homme de la nuit, grand expert en rhums et en coctails. Le week-end, des musiciens se produisent souvent chez lui.

     


    Bar restaurant l'embuscade - 47, rue de la Rochefoucault 75009 Paris

    Tel: 01 42 80 19 50 email:
    contact@rhumerie-du-cap-vert.com


    Copyright © 2007 SARL CAPO VERDE
    Hébergement & Référencement ISI